42101 – Le buggy

C’est le plus petit set de l’annĂ©e 2020 pour la gamme Technic et il porte le n°42101 « Le buggy » afin de nous permettre la construction d’une voiture de course (modĂšle secondaire) ou d’un buggy tout-terrain !

La fiche technique

🗓  Janvier 2020
đŸ§±Â  117 piĂšces (2 sachets non numĂ©rotĂ©s)
⚖  150 grammes
😐  Aucune figurine
🛠  1 notice (48 pages)
đŸ–ŒÂ  5 autocollants

đŸ’¶ Prix Lego France : 9,99€
(Lien vers le site Lego)

Les présentateurs

Pas de figurines dans ce petit set, ce qui n’empĂȘche pas de retrouver notre mĂ©canicien et notre mĂ©canicienne issue de la boite 40409 – Hot Rod afin de vous prĂ©senter les deux voitures.

Le set

La voiture de course
Le modÚle additionnel de cette boite, nous permets de construire une petite voiture de course que nous débutons par le chùssis.

Afin de manƓuvrer les roues avant de cette voiture, nous installons une molette qui est bien plus pratique et accessible qu’un petit volant.

Pour cacher la petite mĂ©canique de la voiture, nous mettons en place plusieurs panneaux de carĂ©nage Panel Fairing sur lesquels nous avons collĂ© des autocollants avec des tĂȘtes de mort. Juste derriĂšre le poste de pilotage, les deux petites pins rouges semblent reprĂ©senter les pots d’échappement et peuvent ĂȘtre orientĂ©es vers le centre ou l’extĂ©rieur.

Toutes les piĂšces ne sont pas utilisĂ©es car il s’agit du modĂšle secondaire, mais pour Ă©viter d’en avoir un trop grand nombre, nous construisons un petit « outil ». Celui-ci, nous permets de maintenir les roues arriĂšre de la voiture en hauteur, afin d’accĂ©der en dessous du chĂąssis


Le buggy
A cause de l’erreur de notre mĂ©canicien, nous dĂ©montons la voiture de course afin de construire le modĂšle principal de cette boite : le buggy ! La partie avant du chĂąssis est similaire Ă  la voiture de course sauf pour l’arriĂšre car nous installons une suspension.

Le parechoc avant respecte bien les caractĂ©ristiques d’une voiture tout terrain, car il est gros et renforcĂ©. La direction des roues avant utilise le mĂȘme principe que prĂ©cĂ©demment, car nous les pilotons depuis une petite molette, impliquant que le volant est seulement dĂ©coratif. Notons tout de mĂȘme, que nous pouvons placer une figurine dans le poste de pilotage, ce qui n’est pas le cas Ă  chaque fois dans ce genre de set.

Une autre particularitĂ© des buggys qui est respectĂ©e, concerne la carrosserie qui est ouverte. Celle-ci, possĂšde deux panneaux de carĂ©nage sur les cĂŽtĂ©s ainsi que deux flexibles pour reprĂ©senter les tubes en acier. L’aileron Ă  l’arriĂšre permet d’abaisser la voiture lorsqu’on appuie dessus, grĂące Ă  la suspension qui possĂšde un ressort.

Le bilan

Nous avons un petit set, il ne faut donc pas s’attendre Ă  une construction compliquĂ©e, mais elle permet pour un jeune enfant de bien dĂ©marrer la gamme Technic. Notamment, car on retrouve des Ă©lĂ©ments de base comme un ressort, des tubes flexibles et des petits mĂ©canismes.
D’ailleurs, en termes de fonctionnalitĂ©s, il est difficile de faire mieux avec la suspension, la direction des roues et mĂȘme la possibilitĂ© d’orienter les pots d’échappements du modĂšle secondaire.
CĂŽtĂ© design, les caractĂ©ristiques d’un buggy sont bien respectĂ©es et j’apprĂ©cie les motifs des autocollants qui ont Ă©tĂ© bien travaillĂ©s.
En conclusion, je suis trĂšs content de cette petite boite car les deux modĂšles sont rĂ©ussis et que tous les critĂšres de base d’un set Technic sont respectĂ©s. C’est une boite Ă  prendre sans aucun risque, qui peut mĂȘme vous donner un avant-goĂ»t du nouveau set 2021 « 42124 – Buggy tout-terrain »

La minute culture

Le buggy
Le buggy est un vĂ©hicule tout-terrain qui possĂšde une carrosserie ouverte avec une motorisation par les roues arriĂšre. Il peut ĂȘtre Ă  deux places, mais aussi monoplace pour les compĂ©titions de rallye.
Le premier buggy apparait dans les annĂ©es 1960 en Californie, afin de rouler dans une voiture avec un style « diffĂ©rent Â» et non standardisĂ©.
Cependant, au fil des annĂ©es le succĂšs du buggy diminue Ă  cause de la multiplication des rĂšgles d’homologation et la fin de l’effet de mode.
Aujourd’hui, des petits constructeurs artisanaux produisent encore ces vĂ©hicules, notamment en Europe et aux États-Unis.
Dans la catĂ©gorie des buggys cĂ©lĂšbres, nous pouvons citer le « Lunar Roving Vehicle Â» utilisĂ© sur la lune lors de la mission Apollo 15.

Ce set n’est malheureusement plus disponible sur le site LEGO, mais vous pouvez l’obtenir sur Amazon (ou d’autres enseignes qui vendent des jouets).

Je tiens Ă  remercier The French AFOL pour m’avoir offert ce set, n’hĂ©sitez pas Ă  regarder ses mini-reviews sur son compte Instagram !

N’hĂ©sitez pas Ă  me donner votre avis sur ce set et la BD dans les commentaires =) !

Pour partager mon article :
Pour marque-pages : Permaliens.
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Bruno la Varich
14 février 2021 21 h 40 min

TrĂšs bien ce petit Buggy,
On a envie d’en acheter un lot pour faire des courses dans le sable.
Ce que je faisais en vacances Ă  la mer dans ma lointaine jeunesse avec des petites voitures, des billes pour avancer chacun son tour et du sable pour faire le circuit.
Bravo aux 2 mécanos bénévoles !

Thomas
19 février 2021 14 h 25 min

Superbe review !

Il est vraiment pas mal du tout ce buggy. Un set auquel je n’ai pas prĂȘtĂ© une grande attention Ă  sa sortie. Ce set peut en effet servir d’initiation Ă  un enfant au monde des LEGO Technique. En tout cas, le minimum est prĂ©sent : direction et suspension. Je constate que le duo de mĂ©caniciens a encore bien travaillĂ©.

DerniĂšre Ă©dition 5 mois il y a par Thomas