42082 – La grue tout-terrain

Gros chantier en perspective avec le set n°42082 « La grue tout-terrain » qui est le plus gros de la gamme Technic en 2018 (mais aussi le 2ème de tous les temps pour cette gamme).

La fiche technique

🗓  Août 2018
🧱  4057 pièces (26 sachets numérotés)
⚖️  6100 grammes
😐  Aucune figurine
🛠  2 notices (348 et 332 pages)
🖼  72 autocollants

💶 Prix Lego France : 249,99€

Le set

Les figurines ne sont pas incluses dans cette boite !

Un set 2-en-1
Ce gros set est un modèle 2-en-1 qui permet de construire principalement la grue tout-terrain mais aussi un mât de battage. Heureusement, LEGO est gentil, il n’est pas nécessaire de démonter les 4000 pièces pour faire les deux modèles. La base mobile est commune, nous devrons donc démonter « seulement la moitié » du set pour profiter pleinement de cette immense boite !

Plusieurs types de grues…
Selon les besoins et les opérations à réaliser, nous pouvons distinguer trois grandes familles de grues de chantier :
Les grues à tour : la flèche est située à une certaine hauteur, sur la partie supérieure d’un mât dont le pied est fixe sur le sol
Les grues mobiles (notre cas) : la flèche et la cabine sont posées sur un châssis afin de pouvoir réaliser des déplacements fréquents
Les grues spéciales : elles sont conçues de manière très spécifiques afin de réaliser des opérations de levage particulières et compliquées.

Grue sur tour – LEGO 7095 « La grue »

La base mobile
Les grues mobiles sont aussi divisées en plusieurs familles, car elles peuvent être :
Automotrice : le châssis porteur dispose d’une seule cabine afin de déplacer la grue (d’un point A vers un point B) et la manœuvrer
Sur porteur : un véhicule tracte un équipement de grue qui est autonome (tourelle, cabine et flèche)
Sur chenilles : le principe est similaire aux grues automotrices mais avec des chenilles à la place des roues

Grue sur porteur – LEGO 42108 « La grue mobile »

Les stabilisateurs sont utilisés pour passer de la version routière en position de travail, afin de permettre au châssis de supporter les efforts de levage qui sont très importants au vu de sa taille. Les stabilisateurs peuvent être télescopiques ou dépliables (ce qui est le cas pour ce set).

Les grues automotrices peuvent aussi se diviser en trois familles (ça commence à faire beaucoup de familles) avec :
Les grues de parc : 4 roues dont 2 motrices (4×2)
Les grues routières : 4 roues dont 2 motrices (4×2) ou 6 roues dont 4 motrices (6×4)
Les grues tout-terrain (notre grue) : 4 roues dont 4 motrices (4×4)
Le mécanisme de rotation est situé entre le châssis porteur et la plate-forme de l’ensemble « tourelle, cabine, flèche ». De nos jours, les grues peuvent tourner sur 360° et réaliser plusieurs tours.

La grue tout-terrain
La fonction de levage est assurée par la flèche qui peut être en treillis ou télescopique (notre cas). L’avantage de ce type de flèche est de pouvoir faire varier sa longueur, tout en soulevant une charge. Ceci n’est pas le cas pour les flèches en treillis, qui ne sont pas repliables et dont les performances ne sont pas forcément meilleures. Notons que les grues tout-terrain peuvent soulever des charges de 200 tonnes !

L’équipement qui permet de soulever les charges est le crochet de levage qui est associé à ce qu’on nomme le moufle. Le mouflage permet de démultiplier l’effort de levage afin de diminuer le diamètre des câbles, ce qui implique une réduction des mécanismes.

Il n’y a qu’une seule cabine de pilotage pour les grues tout-terrain, afin de pouvoir assurer les commandes de manutentions (gestion de la flèche) et de translations (déplacement de la grue).

La cabane de chantier
Une cabane de chantier (ou bungalow de chantier) est une installation provisoire que l’on retrouve sur les chantiers. Elles font en moyenne 15 m² et comportent des bureaux, des sanitaires et des vestiaires afin d’optimiser les conditions de travail du personnel.

Le mât de battage
Un mât de battage (aussi appelé « une sonnette ») est un engin permettant d’enfoncer des pieux ou des pilotis, notamment pour des fondations et des ouvrages de génie civil.

Le mât possède un outil cylindrique massif nommé « mouton » qui par son poids enfonce le pieu. Une sonnette peut être manuelle (sonnette à tiraude) mais de nos jours, elle possède plutôt un treuil mécanique fonctionnant avec de l’électricité ou de l’essence.

Dans le cas d’une sonnette à double effet, le poids d’un « mouton » est d’environ une tonne et le vérin va permettre de réaliser entre 250 et 1000 coups par minutes sur le sol. Ceci permet d’appliquer le système de vibrofonçage afin d’enfoncer ou retirer des objets dans le sol.

Le bilan

Cette boite LEGO permet de s’occuper pendant de longues heures avec ses 1170 étapes qui ne sont pas des plus simples ! Afin de nous aider, LEGO propose quelques étapes intermédiaires de vérification des mécanismes motorisés et des gros plans sur les parties complexes. Cependant pour le mât de battage, la notice est en PDF et elle est un peu plus « bâclé », de ce fait, je trouve le mât plus compliqué à construire que la grue…
Les couleurs sont très simples avec le rouge et le noir, mais cela reflète bien les engins de chantier, qui ne sont pas là pour un concours de beauté.
La jouabilité de cette grue est un réel plaisir pour les petits et les grands, grâce à toutes les fonctions motorisées mais la mécanique est tout de même lente ! Les autocollants sont utiles afin de manœuvrer correctement les sélecteurs, mais il est tout de même dommage de ne pas avoir de commandes à distance avec un smartphone comme le propose le set  42100 – La pelleteuse Liebherr R 9800.
En conclusion, je trouve ce set vraiment intéressant sur de nombreux points, notamment avec l’utilisation des Power Functions et la découverte du fonctionnement d’une grue tout-terrain mais aussi d’un mât de battage.

Retour dans le passé…
A titre de comparaison, voici une image du set n°855 de la grue mobile commercialisée en 1978 et qui contient un moteur. Nous voyons clairement l’évolution des LEGO au cours de ces 40 dernières années…

Les restes du modèle secondaire
Lorsque le mât de battage est terminé, la quantité de pièces restantes (que je n’ai pas compté) reste assez raisonnable…

Quelques schémas…

Quelques vidéos
Parce que c’est toujours agréable de voir des Lego qui s’animent…

Sources :
– INRS  « Manuel de sécurité Grue Mobile »
– De-la-terre-a-la-lune.com « Les fondations »

Comment obtenir ce set ?

Le set n’est plus commercialisé par Lego

Quel est votre note pour ce set ?
[Total: 4 Moyenne: 5]

J’espère que cet article vous a donné quelques briques de culture, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires ! Êtes-vous fan de ces genres de véhicules (en LEGO ou dans la réalité) ?

Pour partager mon article :
Pour marque-pages : Permaliens.
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lambert
8 mai 2021 19 h 04 min

Très belle description de ce set que je possède et que j’apprécie beaucoup.

Bruno La Varich
12 mai 2021 19 h 39 min

Bravo pour l’article, bravo pour le set
Les détails sont impressionnant et sont fidèles à la réalité comme la terminologie employée
👍 👍