31107 – L’explorateur spatial

Partons explorer une autre planète avec le set Créator 3-en-1 n°31107 « L’explorateur spatial », qui nous propose de construire selon notre choix un explorateur, une base ou une navette spatiale !

La fiche technique

🗓  Juin 2020
🧱  510 pièces (3 sachets numérotés)
⚖️  750 grammes
😐  1 figurine
🛠  1 notice (276 pages)
🖼  Aucun autocollant

💶 Prix Lego France : 54,99€

La figurine

Le set

La navette spatiale
Cette navette spatiale est très rectiligne avec ses deux longues ailes dont l’inclinaison n’est pas réglable… 

L’arrière du vaisseau possède deux gros réacteurs et juste à côté sont placés un téléphone et une paire de jumelles, ce qui n’est peut-être pas le meilleur endroit pour les ranger.

Le vaisseau repose sur deux patins, qui peuvent être replié après le décollage. L’accès au cockpit s’effectue en ouvrant la vitre teintée, dont le tableau de bord sérigraphié est accroché sur celle-ci.

Pièces utilisées : 275 (54%)
Cette navette utilise à peine la moitié des pièces, mais je trouve qu’elle est bien réalisée, il manque tout de même une petite fonctionnalité afin d’apporter de la jouabilité.


La base spatiale
Cette base spatiale possède une bonbonne d’eau et des plantations afin de nourrir notre explorateur. Celui-ci dispose aussi d’une chaise tournante avec dossier inclinable afin de travailler confortablement…  

Sur le côté, se trouve une petite manette décorative avec ses deux voyants afin de simuler le mécanisme d’actionnement des deux portes coulissantes.

Sur le toit, nous avons le nécessaire pour assurer une bonne communication grâce à l’antenne et la parabole. A l’extérieur, la base dispose d’une cuve et pour accompagner l’explorateur, nous retrouvons un petit monstre vert…

Pour réaliser des expériences et des études, notre astronaute possède dans son laboratoire, un lit médical qui est assisté par un petit bras articulé.

Pièces utilisées :  400 (78%)
Cette base spatiale est une petite surprise, car je ne m’attendais pas à l’utilisation d’autant de pièces. A l’intérieur nous retrouvons de nombreux équipements et de détails qui apportent une bonne jouabilité pour s’imaginer des histoires.

L’explorateur spatial
L’intérieur est bien fourni avec le lit, le siège (et son appui-tête réglable), des bouteilles d’oxygène, des plantes, une tasse à café et un évier.

Sur le toit qui est amovible, nous retrouvons le dispositif de communication (plus petit que la base spatiale) avec la parabole.

La cabine de pilotage possède de nombreux phares et elle peut facilement se détacher de l’engin afin d’accéder à l’intérieur, qui dispose de deux écrans radars tampographiés.

A l’arrière de l’explorateur, nous avons une grue afin de décharger sur le sol un petit robot. Celui-ci est équipé avec des mains de préhension, une foreuse et une antenne radar.

Les articulations des roues permettent à l’explorateur de rouler sur toutes les surfaces et j’apprécie le fait de pouvoir déclipser plusieurs parties de l’habitacle pour accéder aisément à l’intérieur.

Comme pour la base spatiale, nous avons encore un monstre vert, mais qui est cette fois bien plus gros avec ses six pattes et sa mâchoire articulée.

Pièces utilisées : 484 (95%)

Le bilan

Une seule figurine dans ce set avec l’astronaute et c’est pour moi suffisant, car il n’est pas nécessaire de l’accompagner. Il est bien équipé avec ses bouteilles d’oxygène, son téléphone et son casque, mais des jambes sérigraphiées aurait été un bon bonus.
La construction des trois modèles demande un peu de temps et elle regorge de petites astuces pour détailler la base et l’explorateur.
Le design des trois modèles est vraiment réussi car les principaux éléments ne sont pas oubliés afin que l’astronaute survivent sur la planète.
Il n’y aura pas de quoi s’ennuyer avec les petits équipements de la base et les fonctionnalités de l’explorateur. Ce dernier est d’ailleurs bien conçu pour accéder à l’intérieur et s’imaginer des histoires assez facilement.
En conclusion, la navette n’est pas à la hauteur de la base spatiale et de l’explorateur, qui sont deux créations méritant d’acheter le set en double, afin de reproduire les scènes du film « Seul sur Mars » …

La minute culture

Les rovers sur Mars

Sojourner est le premier rover à atterrir sur la planète rouge le 4 juillet 1997, dans le but de tester des techniques d’atterrissage et d’exploration.
Spirit s’est posé le 4 janvier 2004 et il s’agit du premier rover équipé d’un bras articulé avec des appareils scientifiques et des caméras.
Opportunity est arrivé sur Mars le 25 janvier 2004 et aura parcouru 45,16km durant ses quinze années de fonctionnement (le record). Il a notamment trouvé au fond d’un cratère, une présence d’argile qui ne peut se former qu’avec de l’eau.
Curiosity qui est toujours en fonctionnement, est atterri le 6 août 2012 et a quasiment parcouru 25km. Ses missions concernent l’étude du climat martien et de déterminer si les conditions sont propices à la vie.
Persévérance est le dernier rover à s’être posé sur Mars, le 18 février 2021, dans le but de poursuivre les missions de Curiosity (qui va s’arrêter vers 2026). Ce dernier rover, va prélever des échantillons afin de les ramener sur Terre pour les analyser en 2032 (si tout se passe bien).

Source :
– Sciences et avenir “Mars : les rovers qui ont roulé sur la planète Rouge”

Comment obtenir ce set ?

Quel est votre note pour ce set ?
[Total: 3 Moyenne: 4.7]

N’hésitez pas à dire dans les commentaires votre modèle préféré parmi les trois et si vous avez ce set chez vous !

Pour partager mon article :
Pour marque-pages : Permaliens.
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Flora
17 avril 2021 17 h 53 min

Parfait comme toujours, la minute culture est très intéressante 😉

Bruno la Varich
19 avril 2021 21 h 32 min

Très bon article et le SET est sympa
Au fait, à quand la figurine de Thomas PESQUET ?